«

»

Jan 06 2015

Imprimer ce Article

Retour sur terres

change machineLa pause (active) de quelques mois s’achève, ou plus exactement s’est achevée avec ma participation aux Vases Communicants de janvier.

Ce temps de recul était nécessaire, autant qu’il n’aurait pas été humainement possible de tout mener de front. Et si tous mes projets n’atteignent pas aujourd’hui leur degré de concrétisation espéré à la fin de l’année 2014, si parfois j’ai frôlé le chaos,  ce fut pourtant une année réussie. Et la liste des accomplissements en cours s’allonge…

2015 s’annonce riche en travaux de toutes sortes. A commencer par l’écriture de ce troisième roman. Se préparer, se questionner sur la ligne de départ à propos du pied qui le premier doit la franchir a bien trop duré. La tête s’est chargée de décors, de scènes entières et de dialogues, et il est temps de purger tout cela rapidement. Avec sur mes épaules une triple responsabilité : celle de l’auteur et de son exigence initiale, celle des lectrices et des lecteurs, celle des personnages aussi.

L’exigence initiale de l’auteur, je vais m’en défaire. Je vais avancer, voir où cela nous mènera, et après seulement revenir sur le texte avec l’exigence. Ce n’était pas ma façon de travailler jusqu’à présent… Par contre de la rigueur et de la régularité, oui. Beaucoup.

Des lectrices et des lecteurs, je tiens compte de l’expérience, puisqu’il est difficile d’en faire l’abstraction. J’ai mesuré aussi leurs attentes, et tenterai donc de leur éviter la déception, mais pas forcément la surprise.

De mes personnages, et notamment les principaux, permettre l’évolution sans la trahison, alors que leurs personnalités devraient être beaucoup plus présentes, leurs conflits intérieurs plus forts. Le plaisir de les retrouver est aussi puissant que la terreur à les emmener sur de mauvaises pentes.

Le blog : pour marquer ce retour, j’avais envisagé un changement de thème, couleurs,… Je n’ai rien trouvé de mieux que cette version, qui me plaît toujours. Par contre, une actualisation plus fréquente sera nécessaire. Des billets plus courts, sans doute, plus réguliers, toujours centrés sur l’expérience, seront au programme. Quelques focus outils logiciels verront le jour, je dois notamment évoquer avec vous Ostorybook, Evernote, Dragon Naturally Speaking… Et des textes inédits, les participations aux Vases Co,… Un peu plus de mouvement que ces derniers temps, une présentation différente des romans, quelques retouches sur les bandeaux…

Les réseaux sociaux : c’est peut-être par ici qu’il y aura le plus de changements… et surtout du côté de Facebook. A trop créer de pages, avec une actualité maigre, elles se meurent. Donc je vais sans doute clore (ou désactiver) la page du blog, celle de L’Affaire des Jumeaux de Bourges et celle d’Un dollar le baril pour faire place à celle de Christopher Selac (encore en chantier), plus claire et plus facile à actualiser. Reste à convaincre que l’on peut aimer un auteur sans aimer ses livres, et inversement.

Mais aussi tout le reste : parce qu’il y a des vies à côté de ces vies-là aussi, des projets nombreux, des imprévus, beaucoup de transmissions et ce chemin d’émancipation à poursuivre, 2015 sera une année particulièrement chargée…

 

En attendant que toutes ces bonnes résolutions (et ce vaste programme) ne se réalisent et perdurent, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année, avec une multitude de vœux : de la santé, des bonheurs, des réussites, des belles lectures,… et merci à vous toutes et à vous tous pour votre fidélité.

Lien Permanent pour cet article : http://christopherselac.com/retour-sur-terres/

Ce billet vous a plu ? Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :