«

»

Avr 01 2011

Imprimer ce Article

L’aventure littéraire, par Franck Thomas

Comme tous les premiers vendredis de chaque mois, des blogueurs, des auteurs, des écrivains, échangent leurs blogs. L’espace d’un billet, ils écrivent les uns chez les autres, en tandem : ce sont les Vases communicants. Pour ce vendredi 1er avril, j’ai le plaisir d’accueillir Franck Thomas. Retrouvez aussi sur son blog mon billet “Une ballade in-ou-bli-able”. La liste des autres échanges se trouve ici.

L’aventure littéraire

L’éditeur est en retard, il a une fuite d’eau
Il pensait n’avoir pourtant que de bons tuyaux, mal lui a pris ce matin-là de doucher plus que d’ordinaire
sa femme et son secrétaire

Le poète est sur la route, il craint la panne
Après un sale coup de pompe cependant il retrouve l’inspiration
elle a des relents de gazole

Le rendez-vous est fixé tout près de Saint-Germain-des-Prés pour ne pas vexer les muses champêtres
Par un hasard non consanguin, l’éditeur en est le voisin
craignant sa trempe on fuit l’arrosé matinal

La voie du poète, elle, est longue et sinueuse
Elle brille heureusement de mille feux
rouges, pour la plupart — mais il n’en est que plus ardent

À quatorze heures dix, ils se retrouvent enfin
L’éditeur, après le café et la clope, a finalement trouvé une petite place pour une liqueur
le poète, après une crampe à l’estomac, pour son auto

Ils ne sont pas d’accord :
L’éditeur voudrait du burlesque, le poète une petite avance
le serveur un peu plus de calme

Finalement, ils conviennent qu’ils ne peuvent pas s’entendre
Ils reprendront leurs échanges par correspondance
entre hommes de lettres

Chacun repart la tête haute vers des affaires plus importantes
“On m’attend.” dit l’éditeur
après le texto du plombier

“J’ai à faire.” dit le poète — mais l’autre est déjà parti éponger son carrelage
Il a maintenant l’esprit complètement libre pour pouvoir se replonger corps et âme
dans les embouteillages

Et pendant que derrière son évier, avec dignité, l’éditeur plonge
derrière son volant, avec application
le poète pouëte.

Lien Permanent pour cet article : http://christopherselac.com/laventure-litteraire-par-franck-thomas/

Ce billet vous a plu ? Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :