↑ Revenir à L’auteur

Imprimer ce Page

Une courte bio

Christopher Selac est né en 1979 à l’hôpital de Blaye où exerçaient ses parents. Avec un père médecin, anatomo-pathologiste, et une mère sage-femme, que pouvait-il bien faire d’autre que chercher des mots et accoucher des textes…

Enfant précoce – ou surdoué, comme vous voulez -, parfaitement ambidextre, il développe très tôt un sens aigu de la contradiction, en choisissant d’écrire de la main gauche, envers et contre tous. Au bout d’une semaine en CP, il rejoint sa sœur aînée en CE1. Preuve qu’en dépit des idées reçues, la précocité n’a pas que des avantages.

C’est au début de l’adolescence que l’écriture s’impose à lui comme un besoin vital : les cahiers s’enchaînent en quelques années, des réflexions, des poèmes – près de 300 -, des nouvelles inachevées. Jusqu’à ce que naisse l’objectif d’écrire son premier roman avant ses 30 ans, le temps de mûrir sa prose, et de parfaire une expérience de la vie somme toute encore restreinte. En attendant, il expose une partie de ses textes sur une page web personnelle créée au milieu des années 1990, et qui s’éteindra au début des années 2000 pour une longue période de silence.

Après avoir envisagé un temps d’arrêter ses études après le bac, il sort finalement diplômé de Sciences-Po Bordeaux à 20 ans tous juste révolus. Sa carrière professionnelle de cadre dans la fonction publique territoriale l’entraîne tout de suite en Berry, où il trouve son équilibre et un environnement propice à l’écriture de ce premier roman qu’il appelait de ses vœux, même s’il doit s’y reprendre à plusieurs fois avant de le mener à bien en 2008.

L’Affaire des Jumeaux de Bourges est publié aux éditions La Bouinotte en octobre 2011. Il remporte un franc succès auprès de la critique et des lecteurs, et ressort en format poche en novembre 2011. Il s’est d’ores et déjà écoulé à près de 1000 exemplaires
Un dollar le baril, thriller à l’américaine qui traite de l’impact de la raréfaction du pétrole (donc de l’augmentation de son prix) sur nos sociétés, est paru début 2013 aux éditions Les 2 Encres (pour la version papier) et Numeriklivres (pour la version numérique). Il a terminé deuxième du prix du roman 2013 décerné par le District Centre du Lions Club International.
Trois cœurs en fusion,  directement inspiré des catastrophes japonaises de mars 2011. aurait pu être son troisième roman. Finalement, après deux ans d’une coupable hésitation, il libère ce projet, pour s’orienter vers un troisième roman policier dont vous pouvez suivre la genèse sur ce site…
Christopher Selac travaille actuellement sur le troisième volet des aventures de Désirée Martin, son héroïne fétiche.

Lien Permanent pour cet article : http://christopherselac.com/lauteur/une-courte-bio/

%d blogueurs aiment cette page :