«

»

Mar 08 2013

Imprimer ce Article

« La magie des mots et l’imaginaire des lecteurs font le reste »

Un dollar le baril - Couverture de l'édition numérique (c) NumériklivresJ’ai accordé il y a quelques jours un entretien à mon éditeur numérique, à l’occasion de la parution d’Un dollar le baril.

Sur fond de crise pétrolière, d’écoterrorisme et de pouvoir occulte des grands groupes industriels internationaux étroitement liés aux instances politiques, ce thriller plein d’action, au rythme soutenu, non dénué d’humour, n’a pas fini de nous bousculer, au même titre que l’auteur bouscule ses personnages. Une intrigue dont les multiples fils s’emmêlent, et que Christopher Selac se fait un plaisir de démêler. Un grand roman, assurément, qui vient enrichir la collection Noir, c’est noir.

Retrouvez ici l’intégralité de l’entretien sur le site de l’éditeur, et un large extrait du roman au format e-Pub.

Lien Permanent pour cet article : http://christopherselac.com/la-magie-des-mots-et-limaginaire-des-lecteurs-font-le-reste/

Ce billet vous a plu ? Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :