«

»

Juin 20 2015

Imprimer ce Article

La clé n’est pas sous la porte

Lavender farm gates

Le détournement est terminé ! Le manuscrit (310.000 signes et quelques schémas) est envoyé à l’éditeur depuis dimanche, deux jours avant la date limite prévue au contrat.

Contrairement à mes œuvres de fiction précédentes, j’avais donc l’éditeur avant l’écriture : pas besoin de recherches interminables, de frapper à des portes dont il faut attendre des mois la réponse. Et de risquer presque être pris de court : l’ouvrage est lu par deux personnes différentes en trois jours, retour de lecture excellents – presque dithyrambiques – au point d’en être gênants,  le quatrième de couverture est pratiquement terminé, j’imagine une relecture dans la semaine qui vient… pour un livre disponible dans les rayons des librairies physiques et électroniques en début d’automne. Des conditions de travail finalement très agréables, auxquelles je serais tenté de prendre goût.

Tout cela laisse le temps de se demander si je le présenterai ici, et surtout comment, puisque je signerai cet ouvrage (sérieux) de mon vrai nom, c’est-à-dire pour vous du pseudonyme de mon pseudonyme… Nous pourrions faire plus simple, tous les deux.

Tout cela laisse surtout le temps de consacrer l’été à avancer au maximum dans l’écriture des Amants du marais, dès la relecture terminée. Désirée Martin et Laurent Guillon piaffent littéralement d’impatience. A ce sujet, quelques fans prêts à me soutenir m’ont suggéré de présenter le projet sur une plateforme de financement participatif… Vous en penseriez quoi ?

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://christopherselac.com/la-cle-nest-pas-sous-la-porte/

Ce billet vous a plu ? Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :